ARCHERS DE KERVIGNAC

Découverte et pratique du tir à l'arc à Kervignac !


Tir du Roy (reporté dès que possible!)

Le 19 janv. 2021

Allée des sports 56700 Kervignac - de 19h à 22h

Tir du Roy (reporté dès que possible!)

Pour les archers de Kervignac c'est un moment festif, une coutume à respecter, on tire l'oiseau et on partage une galette!

 

Un peu d'histoire:

Au Moyen Âge, se pratiquait, chaque année, en généralement au printemps, un jeu du « tir à l'oiseau » également appelé, le « tir du Roy » ou le « tir à l'abat d’oiseau »1. Une cible, représentant un volatile, était accrochée en haut d'un mât, d'une longue perche, à la cime d'un arbre ou au sommet d'une tour, ou bien encore dans les douves des châteaux et les fossés des remparts. Le jeu du papegai ou du papegault consistait, pour ceux qui y étaient autorisés, à tirer à l'arc ou à l'arbalète, sur la cible. Ce jeu était organisé par les confréries d'archers, d'arbalétriers, puis d'arquebusiers qui établissaient l'ordre de tir : d'abord l'empereur (s'il y en a eu un l'année passée), le roi du précédent jeu, le capitaine, les officiers, puis les chevaliers par ordre d'ancienneté, enfin les archers, arbalétriers puis arquebusiers par ordre d'ancienneté.

Le vainqueur du tournoi, considéré comme un héros recevait le titre de « Roy » ou d'« Empereur » 2,3. Il avait le droit de représenter la confrérie au cours de l'année suivante et recevoir tous les honneurs. Il recevait le « joyau du Roy », souvent une timbale gravée à son nom. Il bénéficiait en plus d'exemptions notamment en matière d'imposition, notamment sur le vin : le droit de papegay.

Les origines de ce jeu médiéval se trouvent parmi les gardes de protection qu'ont les habitants des villes et des villages depuis le xiiie siècle. Des milices bourgeoises sont constituées afin de protéger les habitants des incursions des soldats de seigneurs rivaux ou de bandes armées et cet exercice de tir constitue un entraînement.


Envie de participer ?